fbpx

L’anxiété chez le chien est un problème qui est trop souvent ignoré ou mal diagnostiqué. Pourtant, le traiter permet de résoudre bon nombre de problème de comportement et surtout de procurer du bien-être à votre chien.

Aujourd’hui, je laisse la parole à mes amis de chez Botaneo qui sont spécialisés dans la gestion de l’anxiété chez le chien.

Il n’y a pas que les humains qui sont en proie à l’anxiété. En effet, nos compagnons peuvent l’être aussi. De nombreux chiens souffrent en effet de stress et d’anxiété au quotidien ou épisodiquement.

Parmi les symptômes révélateurs de l’anxiété chez le chien :

  • Des aboiements excessifs
  • Des comportements compulsifs (mâchouillements, tourne en rond, se gratte…)
  • Une agressivité
  • Une dépression
  • Un isolement
  • Une hyperactivité
  • Des oreilles en arrière
  • Une perte de poids et d’appétit
  • L’automutilation
  • Une rigidité
  • Des troubles de l’attention
  • Un comportement destructeur

Anxiété de séparation, phobies, peur de l’abandon, etc. De nombreux facteurs peuvent provoquer ce stress chez nos amis à quatre pattes.
Heureusement, certains gestes simples peuvent atténuer ces symptômes et détendre votre animal.

Si votre chien souffre d’anxiété, découvrez les différentes méthodes ci-dessous pour gérer le stress de votre chien et lui apporter une meilleure qualité de vie.

CONSEIL N°1: COMPRENDRE LA CAUSE

L’étape n°1 pour gérer le stress de votre chien est de comprendre la cause. Cette cause peut notamment être environnementale ou liée à son passé.

Parmi les facteurs les plus courants de stress nous pouvons citer :

La peur de l’abandon ou l’anxiété de séparation

L’anxiété de séparation résulte souvent du passé de l’animal. Pour cette raison, on observe de nombreux chiens adoptés au sein d’un refuge souffrir de ce problème.

La peur de l’abandon peut ainsi résulter d’un abandon dans une précédente famille ou de la perte d’une personne aimée par exemple.

L'anxiété chez le chien

Les phobies

Comme les humains, les chiens peuvent être en proie à de nombreuses phobies.

Parmi les plus courantes, on peut mentionner les orages, les feux d’artifices, les bruits forts et les consultations vétérinaires.

Un changement dans l’environnement ou le quotidien du chien

Les chiens sont des animaux de routine. Changez quelque chose à leur quotidien et ils risquent de faire preuve de stress immédiatement.

Si votre chien présente des symptômes d’anxiété, demandez-vous quel changement a pu provoquer cet état. Avez-vous déménagé ? Un nouveau bébé est-il entré dans la famille ? Avez-vous de nouveaux horaires de travail ?

Une maladie ou la douleur

Un chien qui souffre, ne sait pas de quoi il souffre. Une bonne raison d’être stressé non ?!

Par ailleurs, la peur de la douleur peut également provoquer du stress.

C’est le cas par exemple de l’arthrose. Un chien arthrosique sera stressé à l’idée qu’on le touche ou à l’idée de se lever. Pourquoi ? Parce qu’il a peur de souffrir.

Un manque d’exercice

Le manque d’exercice favorise l’ennui. Et l’ennui favorise le stress.

Demandez-vous si vous accordez à votre chien suffisamment de moments de jeu et de promenades. Peut-être que son anxiété est liée à ce manque d’attention et d’activité.

Livret de suivi de votre chien

CONSEIL N°2: ÉLOIGNER LA SOURCE DE STRESS

Une fois que vous avez trouvé la source du stress de votre chien, voyez s’il est possible de l’éloigner de lui. Par exemple, si votre chien est stressé à cause des feux d’artifice, ne le forcez pas à y assister et laissez-le dans un endroit où il se sent en sécurité.

De même, si votre chien est stressé la nuit et a du mal à trouver le sommeil, peut-être est-il stressé par les bruits environnants ou les mouvements par la fenêtre.
Si c’est le cas, changez-le de pièce pour dormir et placez son panier dans un endroit plus calme où il ne sera pas sollicité par des bruits inconnus et effrayants.

CONSEIL N°3: AVANCER PAR ÉTAPES

Rien ne sert de vouloir aller trop vite. En effet, brutaliser votre compagnon ne sera jamais la meilleure des solutions. Le stress doit se gérer; il disparaît rarement en un claquement de doigts.

Ainsi, si votre chien souffre d’anxiété de séparation et a du mal à dormir seul la nuit, éloignez-le petit à petit de votre chambre. Faites-le dormir la première nuit au pied de votre lit. Puis, dans le couloir la porte ouverte. Puis, dans le couloir la porte fermée. Et enfin, dans le salon. N’oubliez pas, la douceur est votre alliée.

CONSEIL N°4: RESTER BIENVEILLANT

Dans la même corde, la bienveillance et l’empathie vous aideront à comprendre votre chien.

Mettez-vous à sa place. Seriez-vous moins stressé si on vous criait dessus ou on vous punissait ? Non !
Alors bannissez la punition et les disputes en ce qui concerne la gestion du stress de votre chien. Soyez simplement doux et patient comme vous aimeriez qu’on le soit avec vous.

CONSEIL N°5: CRÉER UN ENVIRONNEMENT RASSURANT

Pour atténuer le stress de votre chien, offrez-lui un environnement paisible, calme et rassurant.

Éloignez-le des cris des enfants si possible et placez dans son panier un de vos t-shirts pour qu’il sente votre présence lorsque vous êtes loin de lui.
Un coussin moelleux, un jouet préféré et une pièce sans bruit sont quelques autres astuces pour atténuer le stress de votre compagnon.

CONSEIL N°6: FAIRE APPEL A LA NATURE

La nature regorge de ressources. Utilisez-les. Par exemple, l’huile essentielle de lavande est réputée pour favoriser le calme.

Le CBD issu de chanvre est également particulièrement efficace en cas de stress lié aux phobies, à l’anxiété de séparation, à une maladie ou à un changement de routine.
Calmant et apaisant, le CBD détendra votre chien de façon naturelle. Il peut s’utiliser en cure ou de façon épisodique en fonction de la source du stress de votre animal.

Botaneo bien être et détente

CONSEIL N°7: FAIRE DE L'EXERCICE

Le manque d’exercice pouvant provoquer l’anxiété, pensez à accorder plus de temps à votre chien si nécessaire.

Sortez-le plusieurs fois par jour, emmenez-le à la campagne pour une promenade, jouez avec lui… sont autant de pistes pour retrouver un chien heureux et détendu.

CONSEIL N°8: ESSAYER LA MUSIQUE

Il a été prouvé que la musique est un excellent calmant naturel pour les chiens.

Ainsi, vous pouvez tenter la thérapie par la musique en sélectionnant une playlist spécialement destinée aux chiens sur Youtube. En effet, il existe aujourd’hui de nombreuses playlists spécialement conçues pour détendre nos animaux.

CONSEIL N°9: TENTER LE MASSAGE

Comme pour les humains, les massages peuvent être un très bon moyen pour apaiser votre chien.

Prenez quelques minutes quotidiennement pour masser votre animal.
Vous ne savez pas comment faire ? De nombreux tutos existent sur la Toile pour vous guider.

CONSEIL N°10: GARDER LE LIEN

Dans le même thème, le toucher est primordial pour détendre votre chien.

Votre compagnon fait une crise d’angoisse? Alors, rassurez-le en le caressant et en lui parlant de manière douce afin qu’il sente votre présence et que vous êtes là pour lui.

EN RÉSUMÉ

En conclusion, l’anxiété chez le chien est plus courante qu’on ne le pense.

Voici les 10 conseils de Botaneo pour gérer cette anxiété:

  1. Comprendre la cause
  2. Éloigner la source de stress
  3. Avancer par étapes
  4. Rester bienveillant
  5. Créer un environnement rassurant
  6. Faire appel à la nature
  7. Faire de l’exercice
  8. Essayer la musique
  9. Tenter le massage
  10. Garder le lien

Si cette article vous a plu, laissez-moi vos remarques en commentaires.
Est-ce que votre chien est anxieux? Racontez-moi votre expérience en commentaire.

A bientôt pour de nouveaux conseils!

Laissez un commentaire

9 + 6 =

GÉNÉRATEUR DE SOURIRES ANIMALIERS